Qu'est-ce que l'habitat participatif ?

Les maires des communes développant des projets d'habitat participatif d'Aquitaine racontent leur expérience



habitat participatif

L’habitat participatif est une forme d’habitat intermédiaire entre individuel et collectif.

Les futurs habitants s'engagent et coopèrent aux divers stades de sa production et de sa gestion.

 

Les habitants se réunissent en amont de l’opération et participent à la programmation, au financement, voire, dans une certaine mesure à sa conception et à sa construction.

Il place ainsi les hommes au commencement de l’architecture et non à la fin.

 

Il permet à chacun de définir :

- ses besoins et ses attentes pour son logement

- sa participation aux espaces partagés en fonction de ses envies, ses besoins et son budget

Un tel projet participatif permet que la construction sociale — la construction de relations durables entre des personnes — et la construction spatiale se fassent ensemble.

 

 

L’habitat participatif est une solution pour les familles qui aspirent à un habitat choisi, durablement approprié, et qui ne veulent ou ne peuvent accéder à une maison individuelle isolée.

L’habitat groupé participatif concilie deux aspirations majeures des familles aujourd’hui : 

> l’aspiration à l’individualité de l’habitat familial, l'intimité de la vie de famille

> l’aspiration à la vie sociale, les vertus de la vie communautaire

Ce principe de « circuit court » entre producteurs et consommateurs, parce qu’il implique les habitants en amont de la réalisation de leur habitat, permet par ailleurs de réaliser des logements à des prix plus abordables en évitant dans une large mesure les intermédiaires et les profits spéculatifs.

 

L'habitat participatif : quels intérêts ?

conception de son logement selon ses besoins
mutaliser des espaces, partager des services et des lieux
construire ensemble un projet

Il permet de tirer tous les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux d’une coopération et d’une mutualisation librement choisie.

C’est une alternative aux produits immobiliers standards proposés sur le marché.

Ceux-ci répondent à une rationalité de production et de commercialisation, faisant du logement un produit financier spéculatif, un bien de consommation comme un autre, voire un service social (HLM), mais non un habitat conçu pour vivre ensemble.


L’habitat groupé participatif permet une mixité et une densité intelligente dans l’habitat — mixité et densité négociées, adaptées, et consenties par les futurs habitants.

Il en résulte une qualité d’habitat pluriel et « communautaire » et par conséquent une véritable urbanité propice à l’épanouissement de tous.

 

Cet habitat, ainsi approprié par les habitants, favorise leur investissement durable dans le quartier où il s’inscrit et contribue à sa valorisation tant sociale qu’immobilière.

En cela, il participe d’un développement urbain durable, et pour les quartiers dévalorisés, d’un véritable renouvellement urbain.

Les acteurs

Habitat participatif, bailleur social, opérateur HLM
Les relations entre les différents acteurs d'un projet

Les différentes phases d'un projet

différentes étapes pour un projet en accession sociale participative

Projets accompagnés par Faire Ville

carte des projets accompagnés par Faire Ville - accession de logement, appartement

UN MODE D'HABITAT ACCESSIBLE À TOUS

Il existe aujourd’hui des montages pour l’habitat participatif adaptés à tous les niveaux de ressources.

 

Faire Ville développe notamment des montages pour une accession sociale progressive à la propriété destinée à des familles éligibles au logement HLM (accession par l'intermédiaire d'une SCIAPP).


Des projets d’habitat participatifs sont aujourd’hui programmés sur différentes zones d’aménagement de l’agglomération toulousaine , et en aquitaine (Pau, Bayonne, Bordeaux…).