Qu'est-ce que "Faire ville" ?


 

En vue de se développer, l’AERA s'est transformée en juin 2016 en une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) nommée “Faire Ville”.

 

Au sein d’une structure collégiale se trouvent rassemblés des collectivités locales, des opérateurs sociaux, des professionnels de l’architecture et de la ville, des structures associatives et des habitants souhaitant collectivement “promouvoir, accompagner et développer toute action de médiation culturelle, d’échanges transdisciplinaires, d’études, d’expériences et de recherches et développements opérationnels, qui servent l’innovation dans les modes d’habiter et de vivre ensemble à toutes les échelles du territoire."

“Faire Ville” a vocation à développer les activités de recherche expérimentale et développement engagées par l’AERA depuis 1992 et à soutenir les activités à vocation sociale et d’intérêt public de l’ensemble de ses partenaires, à l’échelle régionale pour les actions de médiation culturelle, et au plan national pour les activités de recherche expérimentale et de développement innovant autour de l’habitat et de l’aménagement urbain durable.

Outre sa dimension pédagogique, elle constituera ainsi un “laboratoire“ de recherche, d’échanges et d’innovations collaboratives, commun à l’ensemble de ses associés publics et privés.

 

gouvernance Faire Ville

Équipe salariée

> Stéphane GRUET, directeur du développement

> Pierre-Étienne FAURE, directeur-adjoint, architecte

> Hélène MOREL, architecte

> Sandra MILLOT, administratrice

> Aline KIENTZEL, communication, éditions


Faire la ville ensemble

 

L’AERA (Actions, Etudes et Recherches sur l’Architecture, l’habitat et la ville) association loi 1901, est devenue Faire Ville en juin 2016, sous forme de société coopérative d'intérêt collectif.

Dans la continuité des action de l'AERA, Faire-Ville contribue à toute action favorisant directement ou indirectement la qualité de l’architecture, de l’habitat et de la ville, dans la perspective d'un "développement social durable".

 

L’AERA dirige depuis 1991 des recherches et des échanges sur les questions touchant à l’architecture, à l’habitat et à la ville, au travers de programmes d'expositions, de conférences, de séminaires, de débats publics à destination tout à la fois des professionnels et du grand public, ainsi que de la revue et des Éditions POIESIS.

En 2000, l’AERA a créé le Centre Méridional de l’Architecture et de la Ville, qu’elle administre et anime aujourd’hui avec ses partenaires.  

 

Faire-Ville se définit aujourd'hui comme une structure qui allie verticalement la recherche la plus ouverte à l'expérience participative locale dans le domaine de l'architecture et la ville, et horizontalement les aspects formels architecturaux et urbains aux aspects politiques, culturels et sociaux dont ils sont nécessairement l'expression.

 


C'est pourquoi elle développe aujourd'hui ses actions en amont des formes, au niveau des processus et des acteurs qui produisent la ville, avec ce parti pris fondamental que l'architecture et la ville concernent tous les citoyens sans exclusion. 
Tous doivent pouvoir participer à leur développement, c'est même la condition de leur développement harmonieux, formellement et socialement.

 

À partir des années 2000,  l'AERA a ainsi développé des programmes innovants dans les domaines du développement urbain et de l’habitat.

Elle s'est notamment engagée au plan national, avec le soutien de l’État et de fondations dans des programmes visant à mettre au point des montages innovants dans le domaine de l’habitat social participatif. 

Faire Ville intervient aujourd'hui en Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) auprès des aménageurs et opérateurs sociaux pour le montage d'opérations participatives, sur les plans juridiques et économiques, ainsi que pour la médiation et l’accompagnement des futurs habitants dans les phases de programmation.

2 projets d'habitat participatif à vocation sociale sont aujourd'hui livrés ("Callisto" à Balma et "Terra Arte à Bayonne) et 8 sont en phases de réalisation

Pour ses programmes culturels, Faire Ville reçoit le soutien de la Mairie de Toulouse, de la Région Midi-Pyrénées et du Ministère de la Culture (Direction Régionale des Affaires Culturelles).