Un projet idéalement situé

La ville de Billère, accompagnée par la SEPA (aménageur), a lancé un grand projet de requalification de son centre-ville.

Ce projet urbain vise à renforcer la centralité, mettre en valeur le patrimoine et les équipements existants et créer des espaces publics de qualité.

Pour densifier le centre-ville et favoriser l’eménagement de familles, le programme de la ZAC prévoit la création de plus de 600 logements, dont le projet en accession sociale porté par le COL (Comité Ouvrier du Logement, société coopérative de production d’HLM).

Le terrain du projet DÔMAN se trouve donc au coeur de la ville et de ses activités - médiathèque, mairie, commerces de proximité, centre d’art contemporain, et de nombreux espaces verts.

 

Un projet à taille humaine

Les futurs habitants ont élaboré avant tout un projet de vie commun formalisé par une Charte signée par tous, à partir duquel s’est construit leur projet d’habitat.

l’AERA, au travers de réunions régulière, a travaillé avec les futurs habitants à faire émerger leurs besoins et envies. Ils ont été associés à la conception de leur logement et de leur environnement, en collaboration étroite avec les architectes.

Leur souhait est de créer un lieu dans lequel “il y aura toujours un voisin pour vous donner le bonjour”

 

Le groupe a ainsi décidé de partager collectivement des espaces :

> une salle polyvalente   

> une buanderie   

> une chambre d’amis   

> un local bricolage

> une terrasse collective   

> un jardin partagé de 160 m2

 

39 logements en accession sociale

Le COL est maitre d’ouvrage de ce projet d’habitat participatif. Les logements sont donc en accession sociale à la propriété, par le dispositif PSLA (prêt social location accession). Ce mode d’accession donne droit à des avantages :

- une exonération de la taxe foncière pendant 15 ans

- TVA réduite à 5,5 %

- la sécurisation de l’accession par une garantie de relogement

Ce processus d’accession se fait en 2 phases, après signature d’un premier contrat notarié de Location Accession :

> la phase locative, pendant laquelle l’accédant est locataire du logement pour une période allant de quelques mois à 2 ans.

> la phase acquisitive est formalisée par la signature d’un nouvel acte notarié. L’accédant contracte à ce moment-là le prêt permettant l’acquisition du logement.

Pour ce projet, le prix du m2 est de 2300 €, (contre environ 3000 € pour un logement neuf dans le privé dans l’agglomération paloise).  

Ce prix est comprend l’appartement avec terrasse et parking ainsi que tous les espaces partagés.

 

Un projet écologique

Les logements sont répartis en 3 bâtiments : 2 immeubles collectifs (appartements) et 1 immeuble comprenant des maisons de ville mitoyennes.

Les architectes Marc Tillous et Philippe Maréchal ont dessiné un projet architectural novateur et écologique, qui respectera la RT2012 (dernière réglementation thermique en vigueur).

 

 

Habitat participatif "Doman", Billère (64) - © AERA-Habitat

L'aventure humaine de l'habitat participatif

Texte écrit par les participants au projet

 

Prenez un petit groupe de personnes habitant l'agglomération paloise.

Ecoutez-les faire des plans sur la comète, d'un habitat simple où chacun se sentirait bien, en accord avec ses voisins.

        Observez leurs démarches (communauté d'agglomération, commissions en tous genres...) et leurs recherches (sites internet, lois nouvelles, témoignages d'autres expériences).

Placez sur leur chemin un élu, un vrai, qui écoute et agit sans faire de discours.

Laissez mûrir l'idée, le temps que la Mairie de Billère réunisse les bons interlocuteurs et lance le projet.

En un trimestre, l'idée se concrétise : terrain au centre de Billère (rue de Lassensaa), COL (Coopérative Ouvrière de Logement) prenant les rênes du projet de construction et habitants intéressés identifiés, grâce à un patient travail d'information.

        Depuis maintenant quatre mois, les futurs co-habitants de cet ensemble, qui verra le jour en janvier 2018, planchent ensemble sur ce que sera leur futur habitat, sous la conduite de l'AERA, qui a déjà mené plusieurs projets similaires, dont un à Bayonne.

        Au rythme de deux réunions mensuelles, tous les aspects de la construction et de la vie de cette future copropriété participative sont soumis à la réflexion puis à la décision de ceux qui l'habiteront : taille des parties communes (salle d'activités, buanderie, jardins, atelier de bricolage, terrasses végétalisées) ; choix des matériaux et solutions techniques peu énergivores.

En février, commence le travail de chacun sur son appartement : les personnes "cooptées" (par le groupe) et dont le dossier financier est approuvé (crédit et ressources) réfléchiront avec les architectes à la meilleure façon de concevoir leur appartement privatif.

        Accessibles au plus grand nombre grâce aux avantages du PSLA (Prêt Social Location Accession), les logements seront tous pourvus de terrasses. Les petits jardins privatifs des duplex destinés aux familles voisineront avec le carré d'herbes aromatiques des retraités. Ce qui anime les co-habitants de Doman (nom choisi pour le projet) est à l'opposé de l'individualisme : la Charte dont ils se sont dotés a pour base l'entraide et la bienveillance.

 

        Le projet est ainsi ouvert aux familles ou aux personnes seules, aux jeunes qui rêvent de leur premier studio comme aux jeunes parents qui voudraient un jardin en centre-ville : c'est avec un plaisir toujours nouveau que le premier groupe des co-habitants voit arriver, aux réunions de "programmation", ceux qui viennent s'informer et qui deviendront peut-être un jour leurs futurs voisins.

 

C'est peut-être ce que vous ferez, vous aussi, si ce projet vous tente :

> vous profiterez d'une des prochaines réunions qui se tiennent dans la salle St Laurent de la rue de Lassanssa (25 février et 12 mars à 18h30 à Billère) pour en savoir plus (calendrier des réunions ci-dessous).

> A moins que vous ne préfériez appeler le COL (05 59 62 42 03) ou l'AERA (05 61 21 61 19).